alimentation

Dès sa naissance, manger est une des activités préférées de l’enfant. Il en a besoin et cela constitue un tendre moment d’échanges. Le lait maternel est alors l’aliment idéal.

A partir de 6 mois, en diversifiant les repas, il élargit sa palette de goûts en découvrant des saveurs et des textures nouvelles. Il apprendra progressivement les bases d’une alimentation favorable à sa santé.

LES BASES A CONNAITRE

Les Protides ou Protéines apportent les éléments de base indispensables à la construction et au renouvellement des tissus du corps (acides aminés). Les meilleures protéines sont apportées par les viandes, les poissons, les œufs et les produits laitiers.

Les lipides ou graisses sont riches en énergie, Ils sont indispensables au fonctionnement de nos cellules. Le rôle et la fonction des lipides dépendent de la nature des acides gras qu’ils contiennent : acides gras saturés, mono ou poly-insaturés. ( le beurre et la crème sont riches en vitamines A et D, préférer les huiles de colza ou d’olive pour leur richesse en acides gras essentiels et vitamine E)

Les glucides ou sucres doivent faire partie de notre alimentation, essentiellement sous forme d’amidon. Il est donc fortement conseillé de consommer du pain à chaque repas et au moins un plat de féculents par jour.

Les 13 vitamines et les 20 minéraux. Ces substances n’apportent pas de calories mais sont nécessaires à l’organisme qui ne sait pas les fabriquer. On trouve des vitamines dans les graisses (liposolubles) et dans l’eau (hydrosolubles). Il existe de nombreux minéraux (calcium, phosphore, magnésium…). Certains sont appelés oligo-éléments (fer, fluor, sélénium…) Ils sont présents en quantités variables dans les aliments. C’est pourquoi il est important d’avoir une alimentation variée et suffisante pour couvrir l’ensemble des besoins de notre organisme.

 

Valeur énergétique. (calories)
1g de protéines = 4 calories
1g de glucides = 4 calories
1g de lipides = 9 calories                                      

 

LES ESSENTIELS DE LA NAISSANCE A 1 AN.

 

Jusqu’à ses 6 mois, éventuellement 4 mois, l’enfant est nourrit exclusivement de lait, maternel de préférence. Ensuite, c’est la diversification alimentaire, c’est à dire l’introduction progressive des différents autres aliments. L’idéal est de commencer par les légumes, et parmi eux ceux le mieux tolérés par le tube digestif tels que la carotte, la courgette (sans les pépins), ou les haricots verts. Une fois les légumes bien acceptés par l’enfant, le passage aux fruits est tout indiqué! Commencer par les pommes, poires, abricots, ….. Attendre un peu pour les fruits exotiques telles que la mangue ou la banane, surtout en cas d’allergie familiale.

En ce qui concerne l’apport de protéines animales, il est conseillé d’attendre que les légumes et les fruits soient bien tolérés par l’enfant. Ensuite, les quantités de viande seront de 10g par jour jusqu’à 1 an, soit 2 c à café ou ¼ de jaune d’œuf dur. Puis de 12 à 18 mois, 20 g de viande ou poisson, soit 4 càc ou ½ œuf. Puis jusqu’à 3 ans 30g. Il est préférable d’attendre le 1er anniversaire de l’enfant pour l’introduction des poissons, surtout en cas d’antécédents allergiques familiaux.

 

Exemple de menus à partir de 6 mois.

Le Matin : Lait maternel ou biberon de 240 ml de lait 2è âge.

Le midi :  – purée de légumes « maison » et une noisette de beurre (ne pas ajouter de sel)

10g de viande mixée

Un fruit cuit « maison » ou petit pot

Ou – un petit pot de légumes-viande

Un laitage : yaourt ou fromage blanc

Le goûter :  – un laitage : yaourt ou fromage blanc

Une compote « maison » ou petit pot

Ou – lait maternel ou biberon de 240 ml de lait 2è âge

Un fruit cru (abricot mixée)

Le soir :  – lait maternel ou biberon de 240 ml de lait 2è âge

Une compote

Ou – un biberon de soupe (et une càc d’huile)

Un laitage.

 

Exemple de menus à partir de 10-12 mois.
à partir de cet âge on peut commencer les produits céréaliers en complément des légumes, tels que le riz, les pâtes, la semoule,….

Le matin : – Lait maternel ou biberon de 240 ml de lait 2è âge.

Le midi : – purée de légumes « maison » + 1 cc d’huile ou noisette de beurre+ un peu de semoule

Viande mixée (20 g)

Un fruit ou un petit pot.

Ou – un petit pot de légumes-viande

Un fruit cuit, compote maison.

Le goùter : – un laitage : yaourt, fromage blanc.

Fruit cuit mixé.

Ou – lait maternel ou un biberon de 240 ml de lait 2 è âge

Une croûte de pain

Un fruit cru très mûr.

Le soir : – lait maternel ou un biberon de 150 ml de lait

Des légumes à la cuillère avec un peu de fromage râpé

Ou – un biberon de 250 ml de soupe

Un laitage : yaourt, fromage blanc.

 

ALIMENTATION SPÉCIFIQUE

 

En cas de constipation passagère :                                                                                                                          

Utiliser l’eau d’hépar, les épinards et les betteraves.

Augmenter les quantités de légumes verts et de fruits cuits en évitant la banane.

Proposer régulièrement de l’eau.

On peut laisser gonfler des pruneaux dans l’eau pendant la nuit et les donner le lendemain ainsi que le jus obtenu.

Introduire un peu de céréales complètes riches en fibres naturelles comme la crème de riz complet. Eviter le son de blé irritant.

 

En cas de selles trop molles (mais pas diarrhée qui nécessite l’avis d’un médecin) :

Il s’agit d’une sensibilité particulière à certains légumes ou fruits lors de leur introduction dans l’alimentation, il est alors nécessaire de les identifier.

Il est important de faire boire l’enfant abondamment.

Faire cuire du riz blanc et conserver l’eau de cuisson. Elle peut être utilisée pour la préparation des biberons, ou servir à préparer une purée de fruits ou légumes.

Au cours des repas, saupoudrer d’arrow-root. Il s’agit d’une fécule très digeste qui pousse aux Antilles. Cette plante a des vertus thérapeutiques très importantes et est excellente pour la flore intestinale.

Le coing, le yaourt, la banane et la pomme crues sont également indiqués.

 

LES BONNES ADRESSES

 

I.N.P.E.S. (institut national de prévention et d’éducation pour la santé) www.inpes.santé.fr

A.F.S.S.A. (agence française de sécurité sanitaire des aliments)

C.E.R.I.N. (centre de recherche et d’information nutritionnelles)

Conseil général d’Ille et Vilaine: http://www.ille-et-vilaine.fr/guide-dietetique-pour-les-0-6-ans,11884,fr.html

l’OMS: http://www.who.int/features/qa/21/fr/index.html

Site :http://www.mangerbouger.fr/

 

 

Un site créé par DomiSite.com